L’Oréal et Albéa lancent le premier tube cosmétique à base de carton

Engagé de longue date pour réduire ses impacts et notamment améliorer l’empreinte environnementale de ses emballages, L’Oréal annonce la mise au point du tout premier tube cosmétique à base de carton. Fruit de notre collaboration avec Albéa, leader mondial du packaging cosmétique, il devrait être mis sur le marché en 2020.

Cette innovation de rupture va permettre aux marques du Groupe L’Oréal de remplacer la majorité du plastique actuellement utilisé dans les tubes par un matériau bio-sourcé et certifié de type papier ou carton. Le bénéfice environnemental de cette innovation sera évalué avec des Analyses du Cycle de Vie, outil le plus abouti en matière d’évaluation globale et multicritère des impacts environnementaux. 

« Depuis 2007, nous sommes engagés dans une démarche d’amélioration de l’empreinte environnementale de nos packagings. Aujourd’hui, nous franchissons un pas de plus avec cette nouvelle technologie à base de papier certifié », a déclaré Philippe Thuvien, Directeur Packaging et Développement de L’Oréal.

 

Objectif 2020

Nous avons pour objectif de finaliser rapidement cette nouvelle solution technologique pour lancer les premiers exemplaires sur le marché en 2020, après une phase de test en avril.

« L’Oréal s’est engagé à ce que 100% de ses produits présentent une amélioration de leur profil environnemental ou social d’ici à fin 2020, poursuit Philippe Thuvien. Cette solution alternative fait partie intégrante de la stratégie packaging du Groupe. »

Dans un premier temps, les tubes pourront contenir des soins pour le visage et pour le corps. 

 

Un partenariat engagé

Ce projet illustre à quel point la collaboration entre experts de l’industrie est essentielle pour développer des innovations de rupture. L’Oréal et Albéa partagent une même conscience de leur responsabilité en tant qu’acteurs industriels majeurs. Les deux entreprises sont également engagées auprès du New Plastics Economy Global Commitment de la Fondation Ellen McArthur, qui promeut l’économie circulaire.

« L’engagement d’Albéa en matière de responsabilité d’entreprise remonte à plus de 15 ans, et nous disposons d’une large gamme de packagings toujours plus respectueux de l’environnement, indique Gilles Swyngedauw, Directeur RSE, Innovation et Marketing d’Albéa. Mais l’enjeu est aujourd’hui d’accélérer le développement de solutions responsables innovantes, d’oser casser les codes, de viser la rupture. »

 

En quête d’emballages plus responsables

Cette innovation est un pas de plus dans la démarche d’amélioration globale de l’empreinte environnemental de ses emballages engagée par L’Oréal depuis plus de 10 ans. Elle s’inscrit notamment dans le cadre du programme stratégique de développement durable du groupe, Sharing Beauty With All, et s’appuie sur des leviers concrets : respecter l’environnement et la biodiversité, réduire nos emballages en volume et en poids et se limiter aux composantes utiles et aux dimensions optimales, remplacer les matériaux à fort impact et favoriser l’économie circulaire.

SPOT (Sustainable Product Optimisation Tool), notre outil d’évaluation de l’impact social et environnemental des produits, nous permet de quantifier de manière précise les points d’amélioration sur lesquels nous concentrer. D’ici à 2020 nous prévoyons d’améliorer le profil environnemental ou social de 100% de nos nouveaux produits. En 2025, tous nos emballages plastiques seront rechargeables, remplissables, recyclables ou compostables. Enfin, d’ici à 2025, 50% du plastique utilisé dans nos packaging sera d’origine biosourcée.

Pour en savoir plus : retrouvez nos engagements en matière de développement durable, et notre rapport d’avancement Sharing Beauty With All