L'Oréal Finance : Whitelabel Publication Communique RSS Aller au contenu principal

FORTE AUGMENTATION DU CHIFFRE D’AFFAIRES : + 14,7 %

12,82 milliards d’euros, soit + 3,8 % à données comparables 
et + 5 % hors effets monétaires

FORTE CROISSANCE DU RÉSULTAT D’EXPLOITATION : + 14,5 % 

2,32 milliards d’euros, à 18,1 % du chiffre d’affaires

FORTE PROGRESSION DU BNPA* : + 18,9 % à 3,47 euros

  • Effet devises très positif
  • Amélioration progressive de l’activité en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord
  • Activité solide dans les Nouveaux Marchés hors Brésil

Commentant ces chiffres, Monsieur Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L’Oréal, a déclaré :

« À fin juin, notre croissance à données publiées est la plus forte enregistrée au cours des vingt dernières années, avec un effet de change très positif. 

Toutes les Divisions sont en croissance. L’Oréal Luxe surperforme largement un marché mondial dynamique, avec une progression à deux chiffres de ses marques Giorgio Armani, Yves Saint Laurent et Kiehl’s. Les Produits Professionnels sont en net rebond grâce à la performance de L’Oréal Professionnel et au succès de la marque Redken. La Division Cosmétique Active renforce aussi fortement sa position mondiale, portée en particulier par sa marque La Roche-Posay, dont le succès se poursuit dans toutes les régions. Enfin, la croissance de la Division Produits Grand Public est en légère amélioration, du fait notamment du dynamisme retrouvé de sa marque de maquillage Maybelline. 

Par zone géographique, l’activité montre une amélioration en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Les Nouveaux Marchés affichent une dynamique d’ensemble solide hors Brésil, où le contexte économique est très défavorable.

La forte augmentation du chiffre d’affaires s’accompagne de résultats semestriels de qualité. Comme annoncé, la croissance du résultat d’exploitation est très forte et notre rentabilité d’exploitation pratiquement stable à un niveau élevé. Nous continuons d’investir de manière soutenue dans l’accélération de la transformation digitale et le développement de nos marques. Au total, le BNPA a progressé de + 18,9 %.

Grâce notamment à un panier d’innovations nourri, aux perspectives de progression rapide du e-commerce et à la poursuite du déploiement des marques récemment acquises, nous prévoyons une accélération de la croissance au second semestre. Nous sommes confiants dans notre capacité à surperformer le marché cosmétique et à réaliser une année de croissance significative du chiffre d’affaires et des résultats. »

* Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies, hors éléments non récurrents, part du groupe. 

A – Évolution du chiffre d’affaires du 1er semestre 2015

À données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires ressort à + 3,8 %.
L'effet net de changement de structure est de + 1,2 %.
La croissance à taux de change constants ressort à + 5,0 %.
Les effets monétaires ont eu un impact positif de + 9,7 %. En extrapolant les taux de change du 30 juin 2015, c’est-à-dire avec 1 € = 1,119 $ jusqu’au 31 décembre, l’impact des effets monétaires s’établirait à environ + 7,8 % sur le chiffre d’affaires de l’ensemble de l’année 2015.
À données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe, au 30 juin 2015, s’établit à 12,82 milliards d'euros, en évolution de + 14,7 %. 

Chiffre d'affaires par Division opérationnelle et Zone géographique  

 2ème trimestre 2015 1er semestre 2015
 Croissance à données Croissance à données
    
 M€ComparablesPubliéesM€ComparablesPubliées
Par Division opérationnelle      
Produits Professionnels887,7 3,5 % 15,3 %1 740,3 3,5 % 15,6 %
Produits Grand Public3 083,0 2,0 % 13,2 %6 161,4 1,9 % 12,4 %
L'Oréal Luxe1 732,9 5,8 % 20,1 %3 486,7 6,7 % 20,1 %
Cosmétique Active459,4 6,5 % 11,1 %1 018,6 7,1 % 10,6 %
Total Divisions cosmétiques6 163,1 3,6 % 15,2 %12 407,0 3,8 % 14,8 %
Par Zone géographique      
Europe de l'Ouest2 060,4 2,6 % 5,1 %4 160,9 1,9 % 4,5 %
Amérique du Nord1 704,3 2,9 % 28,4 %3 326,3 2,7 % 26,8 %
Nouveaux Marchés, dont :2 398,4 5,1 % 16,4 %4 919,9 6,3 % 16,9 %
Asie, Pacifique1 311,8 4,1 % 24,3 %2 787,9 5,0 % 25,5 %
Amérique Latine489,9 1,5 % 5,1 %950,1 5,3 % 8,3 %
Europe de l'Est406,6 10,0 % 2,3 %803,2 9,7 % - 2,6 %
Afrique, Moyen-Orient190,1 13,2 % 34,5 %378,8 12,3 % 33,1 %
Total Divisions cosmétiques6 163,1 3,6 % 15,2 %12 407,0 3,8 % 14,8 %
The Body Shop219,51,5 % 17,1 %411,9 2,8 % 13,2 %
Total Groupe6 382,6 3,6 % 15,3 %12 818,9 3,8 % 14,7 %

PRODUITS PROFESSIONNELS

À fin juin, la Division des Produits Professionnels est en croissance de + 3,5 % à données comparables et de + 15,6 % à données publiées, en amélioration notamment aux États-Unis.

  • Le soin du cheveu, premier contributeur à la croissance, est dynamisé par les succès de Thérapiste chez Kérastase, Frizz Dismiss chez Redken, Biolage Cleansing Conditioner chez Matrix et le très bon démarrage de Pro Fiber chez L'Oréal Professionnel. La coloration bénéficie de la forte dynamique de Redken et Matrix et de la solidité de Majirel et Inoa chez L'Oréal Professionnel. Essie est en forte croissance en Europe. Le soin professionnel avec Carita et Decléor réalise une croissance prometteuse en Europe de l'Ouest. 
  • Toutes les Zones géographiques sont en progression. Les États-Unis, l'Inde et le Royaume-Uni sont les principaux contributeurs à la croissance.

PRODUITS GRAND PUBLIC

Au premier semestre, la Division des Produits Grand Public enregistre + 1,9 % à données comparables et + 12,4 % à données publiées. Hors Brésil, la Division accélère passant de + 1,7 % au premier trimestre, à + 2,9 % au deuxième trimestre.

  • La Division renforce sa croissance dans le maquillage avec les lancements d'Infaillible Gloss et False Lash Superstar de L'Oréal Paris, le maquillage des sourcils et les palettes de Maybelline. En outre, NYX affiche une expansion très rapide.
    En soin du cheveu, la mondialisation de L'Oréal Paris continue grâce à la réussite des lancements Hyaluron Moisture en Chine et Nutri-Gloss en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Ultra Doux de Garnier poursuit sa dynamique de conquête.
    Les gammes masculines de soin de la peau L'Oréal Men Expert et Garnier Men progressent en Asie.
    En coloration, Excellence Age Perfect de L'Oréal Paris, par son lancement réussi, signe une proposition bien adaptée à la cible des seniors.
  • La Division reste pénalisée par un marché européen morose mais renforce ses positions dans les Nouveaux Marchés.

L'ORÉAL LUXE

L'Oréal Luxe affiche une solide progression de + 6,7 % à données comparables et de + 20,1 % à données publiées. La Division continue de gagner des parts de marché.

  • Lancôme se développe grâce aux succès de ses parfums « La vie est belle » et La Nuit Trésor, de l'innovation sur le teint Miracle Cushion lancée dans le monde entier, du mascara Grandiôse et du relancement du soin star Génifique. Giorgio Armani affiche une progression à deux chiffres grâce à l'essor de ses fragrances Sì Eau de Toilette et Acqua di Giò Profumo. Yves Saint Laurent affiche une croissance très rapide qu'elle doit au parfum Black Opium et à la qualité de ses initiatives maquillage. Urban Decay se déploie à l'international. La marque de soin américaine Kiehl's maintient un niveau de croissance très élevé confirmant la pertinence de son business model. Shu Uemura développe avec succès son modèle de make-up artistry asiatique.
  • L'Oréal Luxe surperforme le marché mondial, en particulier en Europe de l'Ouest, sur le continent asiatique grâce au marché stratégique chinois, au Moyen-Orient et en Amérique Latine. L'activité du Travel Retail reste également très tonique.

COSMÉTIQUE ACTIVE

À + 7,1 % à données comparables et à + 10,6 % à données publiées, la Division Cosmétique Active poursuit sa croissance à un rythme très élevé et renforce sa position mondiale.

  • Vichy dynamise sa franchise Idealia avec le lancement réussi de Idealia Skin Sleep et renforce sa position sur le segment du corps avec le succès d'Ideal Body.
    La Roche-Posay affiche une forte vitalité avec une croissance à deux chiffres dans toutes les Zones, forte du succès de ses franchises Lipikar dans le soin du corps et Anthelios dans la protection solaire.
    SkinCeuticals gagne des positions dans l'ensemble des Zones géographiques.
    Roger & Gallet lance avec succès son eau de parfum Fleur de Figuier.
  • Toutes les Zones participent à la croissance avec des performances particulièrement remarquables au Brésil, aux États-Unis et en Chine.

Synthèse multi-divisions par Zone géographique

EUROPE DE L'OUEST

La croissance ressort à + 1,9 % à données comparables et à + 4,5 % à données publiées. L'Oréal Luxe a fortement contribué à cette performance avec une croissance supérieure à celle du circuit sélectif, porteur dans l'ensemble de la Zone. Dans un circuit de la grande diffusion qui demeure peu dynamique, la Division des Produits Grand Public progresse sur les catégories du soin du cheveu et de la toilette et soin visage. Les deux Divisions réalisent d'importants gains de part de marché en Allemagne et en Grande-Bretagne.

AMÉRIQUE DU NORD

L'Oréal affiche + 2,7 % à données comparables et + 26,8 % à données publiées. L'Oréal Luxe, les Divisions Cosmétique Active et Produits Professionnels tirent la croissance avec des évolutions de plus de 10 % sur plusieurs marques, notamment Kiehl's, Giorgio Armani et La Roche-Posay. La Division des Produits Grand Public continue de renforcer ses positions en maquillage. Dans le même temps, ses deux récentes acquisitions NYX et Carol's Daughter entretiennent la dynamique de gains de part de marché.           

NOUVEAUX MARCHÉS

  • Asie, Pacifique : L'Oréal réalise une croissance de + 5,0 % à données comparables et + 25,5 % à données publiées. Malgré un ralentissement à Hong Kong, L'Oréal Luxe affiche une belle croissance toujours portée par les marques Kiehl's, Yves Saint Laurent et Giorgio Armani ainsi que par le dynamisme du marché japonais. La Division des Produits Grand Public reste dynamique dans les pays d'Asie du Sud-Est. En Chine, L'Oréal Paris est en progression grâce au succès de ses lancements. Le semestre a également été marqué par la très bonne performance de la Division Cosmétique Active grâce à La Roche-Posay.

  • Amérique Latine : Le chiffre d'affaires a progressé de + 5,3 % à données comparables et de + 8,3 % à données publiées. Hors Brésil, l'activité est en croissance à deux chiffres, notamment grâce à L'Oréal Paris, Maybelline et Lancôme. Dans un environnement économique difficile, le marché brésilien est de plus pénalisé par la récente réforme de l'IPI (Impôt sur les Produits Industrialisés).

  • Europe de l'Est : La Zone affiche + 9,7 % à données comparables et - 2,6 % à données publiées avec une accélération sur le deuxième trimestre due aux bonnes performances des Divisions Produits Grand Public et Produits Professionnels. Toutes les Divisions gagnent des parts de marché. La Russie et la Turquie, dont l'activité progresse de plus de 10 % sur la période, sont les plus forts contributeurs à la croissance.

  • Afrique, Moyen-Orient : La croissance ressort à + 12,3 % à données comparables et + 33,1 % à données publiées. Le Groupe surperforme le marché sur l'ensemble de la Zone et enregistre de forts gains de part de marché en Arabie Saoudite, en Afrique du Sud et au Pakistan. Cette performance est portée par Elvive de L'Oréal Paris, Color Naturals de Garnier et Maybelline pour la Division des Produits Grand Public. Au sein des autres Divisions, les fragrances de Giorgio Armani, les marques Yves Saint Laurent, Kérastase, Vichy et La Roche-Posay affichent des croissances à deux chiffres.

THE BODY SHOP

The Body Shop enregistre une croissance de + 2,8 % à données comparables et de + 13,2 % à données publiées. La stratégie d'innovation, de service, de communication digitale et d'optimisation des points de vente porte ses fruits. L'Europe, les Amériques et le Moyen-Orient continuent à se développer tandis que la croissance reste difficile dans certains pays clés d'Asie. L'intégration du franchisé australien et la réorganisation aux États-Unis se déroulent conformément au plan de marche.

B - Faits marquants de la période du 01/04/15 au 30/06/15

  • Le 16 avril, L'Oréal a publié les premiers résultats de son programme de développement durable Sharing Beauty With All, avec notamment une réduction de 50 % des émissions de CO2 de la production du Groupe en valeur absolue par rapport à 2005.
  • Réunis en Assemblée Générale mixte le 22 avril au Palais des Congrès de Paris, les actionnaires de L'Oréal ont largement approuvé toutes les résolutions dont la nomination de Madame Sophie Bellon en qualité d'administrateur, le renouvellement du mandat d'administrateur de Monsieur Charles-Henri Filippi ainsi que le maintien des droits de vote simples. Le Conseil d'Administration réuni à l'issue de l'Assemblée Générale a décidé l'annulation de 2 905 000 actions acquises dans le cadre du programme de rachat décidé par le Conseil du 29 novembre 2013. 
  • Le 3 juin, L'Oréal a annoncé la signature d'un contrat de licence avec Proenza Schouler pour la création et le développement de parfums de luxe. Marque de prêt-à-porter féminin basée à New-York, Proenza Schouler a été fondée en 2002 par les designers Jack McCollough et Lazaro Hernandez, et est considérée comme l'une des marques de mode américaines les plus en vue. 

C – Évolution des résultats du 1er semestre 2015 

Les comptes consolidés semestriels ont fait l’objet d’un examen limité des Commissaires aux Comptes.

1) Rentabilité d'exploitation à 18,1 % du chiffre d'affaires

Compte de résultat consolidé : du chiffre d'affaires au résultat d'exploitation.

En millions d'euros30/06/14En % du CA31/12/14En % du CA30/06/15En % du CAÉvolution au semestre
Chiffre d'affaires 11 174,6 100,0 % 22 532,0 100,0 % 12 818,9 100,0 % + 14,7 %
Coût des ventes - 3 151,2 28,2 % - 6 500,7 28,9 % - 3 630,3 28,3 % 
Marge brute 8 023,4 71,8 % 16 031,3 71,1 % 9 188,6 71,7 % + 14,5 %
Frais de R&D - 367,2 3,3 % - 760,6 3,4 % - 379,7 3,0 % 
Frais publi-promotionnels - 3 270,9 29,3 % - 6 558,9 29,1 % - 3 753,3 29,3 % 
Frais commerciaux & administratifs - 2 356,2 21,1 % - 4 821,1 21,4 % - 2 732,6 21,3 % 
Résultat d'exploitation 2 029,0 18,2 % 3 890,7 17,3 % 2 323,0 18,1 % + 14,5 %

La marge brute, à 9 189 millions d'euros, ressort à 71,7 % du chiffre d'affaires, à comparer à 71,8 % au premier semestre 2014, soit une diminution de 10 points de base. Hors effets de change, la marge brute serait en amélioration sensible en pourcentage du chiffre d'affaires.

Les frais de recherche et développement, à 380 millions d'euros, soit 3,0 % du chiffre d'affaires, baissent en valeur relative sous l'effet de conversion monétaire puisque la part la plus importante de la recherche est réalisée en zone euro.

Les frais publi-promotionnels, à 3 753 millions d'euros, sont stables en pourcentage du chiffre d'affaires, ce qui correspond à un investissement plus soutenu en volume.

Les frais commerciaux et administratifs progressent en pourcentage du chiffre d'affaires, notamment du fait de l'accélération de nos activités dans le domaine digital. 

Au total, le résultat d'exploitation, à 2 323 millions d'euros, s'établit à 18,1 % du chiffre d'affaires en très forte progression : + 14,5 %. 

2) Résultat d'exploitation par Division opérationnelle

 30/06/1431/12/1430/06/15
    
 M€% CAM€% CAM€% CA
Par Division opérationnelle      
Produits Professionnels 294,7 19,6 % 608,8 20,1 % 332,0 19,1 %
Produits Grand Public 1 157,2 21,1 % 2 186,2 20,3 % 1 313,1 21,3 %
L'Oréal Luxe 590,6 20,3 % 1 269,2 20,5 % 716,0 20,5 %
Cosmétique Active 259,5 28,2 % 376,4 22,7 % 280,2 27,5 %
Total des Divisions avant non alloué 2 302,0 21,3 % 4 440,6 20,5 % 2 641,3 21,3 %
Non alloué(1) - 275,7 - 2,6 % - 615,2 - 2,8 % - 311,1 - 2,5 %
Total des Divisions après non alloué 2 026,3 18,7 % 3 825,4 17,7 % 2 330,2 18,8 %
The Body Shop 2,7 0,8 % 65,3 7,5 % - 7,2 - 1,8 %
Groupe 2 029,0 18,2 % 3 890,7 17,3 % 2 323,0 18,1 %
(1) Non alloué = Frais centraux Groupe, recherche fondamentale, stock-options, actions gratuites et divers. En % du chiffre d'affaires du total des Divisions.

La Division Produits Professionnels voit sa rentabilité passer de 19,6 % à 19,1 % sous l’effet de la consolidation des marques Decléor et Carita. 

À 21,3 % du chiffre d’affaires, la rentabilité de la Division Produits Grand Public s’est encore améliorée, soit plus 20 points de base.

L’Oréal Luxe améliore sa rentabilité de 20 points de base également. 

La Division Cosmétique Active, avec une rentabilité de 27,5 %, a rééquilibré sa profitabilité qui avait atteint le niveau record de 28,2 % au premier semestre 2014. 

The Body Shop subit l’impact technique de l’entrée en consolidation de son franchisé australien.

3) Résultat net des activités poursuivies

Compte de résultat consolidé : du résultat d'exploitation au résultat net hors éléments non récurrents.

En millions d'euros30/06/1431/12/1430/06/15Évolution au semestre
Résultat d'exploitation 2 029,0 3 890,7 2 323,0 + 14,5 %
Produits et charges financiers hors dividendes reçus - 8,1 - 24,1 - 9,8 
Dividendes Sanofi 331,0 331,0 336,9 
Résultat avant impôt et sociétés mises en équivalence, hors éléments non récurrents 2 352,0 4 197,6 2 650,1 + 12,7 %
Impôt sur les résultats hors éléments non récurrents - 575,4 - 1 069,5 - 692,1 
Résultats net des sociétés mises en équivalence hors éléments non récurrents - 1,5 - 3,0 ─ 
Intérêts minoritaires - 1,6 + 0,1 - 0,6 
Résultat net des activités poursuivies, hors éléments non récurrents, part du groupe(1)  1 773,5 3 125,3 1 957,3 + 10,4 %
BNPA(2) (€) 2,92 5,34 3,47 + 18,9 %
Résultat net part du groupe 1 734,8 4 910,2 1 882,6 
Résultat net dilué par action part du groupe (€) 2,85 8,39 3,34 
Nombre d'actions moyen dilué 607 667 507 585 238 674 564 094 688 
(1) Le résultat net des activités poursuivies hors éléments non récurrents, part du groupe exclut les plus ou moins-values sur cessions d'actifs à long terme, les dépréciations d'actifs, les coûts de restructuration, ainsi que les litiges concurrence, les effets d'impôts et les intérêts minoritaires. (2) Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies, hors éléments non récurrents, part du groupe.

La charge financière nette s'établit à 9,8 millions d'euros à comparer à 8,1 millions d'euros au premier semestre 2014.

Les dividendes de Sanofi s'élèvent à 337 millions d'euros.

L'impôt sur les résultats hors éléments non récurrents s'établit à 692 millions d'euros, soit un taux de 26,1 % légèrement supérieur à celui du premier semestre 2014.

Le résultat net des activités poursuivies, hors éléments non récurrents, part du groupe ressort à 1 957 millions d'euros, en progression de + 10,4 % par rapport au premier semestre 2014.

Le Bénéfice Net Par Action, s'établit à 3,47 euros, en progression de + 18,9 %.

Enfin, le résultat net part du groupe ressort à 1 883 millions d'euros, en croissance de + 8,5 %.

4) Cash-flow opérationnel et bilan

La marge brute d'autofinancement s'élève à 2 370 millions d'euros, en progression de + 12,4 % par rapport au premier semestre 2014.

 

Le besoin en fonds de roulement s'établit à 816 millions d'euros. Comme chaque année, il prend en compte l'impact sur les créances clients de la saisonnalité d'une partie de l'activité. Au premier semestre 2015, il prend également en compte le paiement de l'amende liée à la décision de l'Autorité de la Concurrence en France.

 

Les investissements, à 512 millions d'euros, représentent 4 % du chiffre d'affaires.

 

Le cash flow opérationnel ressort à 1 042 millions d'euros.

 

Après paiement du dividende et prises de participations, le flux résiduel ressort à - 701 millions d'euros.

 

Au 30 juin 2015, la dette nette est de 1 394 millions d'euros, en hausse par rapport au 31 décembre 2014 principalement du fait, comme chaque année, du paiement du dividende annuel au premier semestre.

 

Le bilan est particulièrement solide : les capitaux propres, à 22,9 milliards d'euros, se sont renforcés par rapport au 31 décembre 2014.

 

 

 

 

 

 




« Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres L'Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L'Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet www.loreal-finance.com.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations. »

Contacts L'ORÉAL

Actionnaires individuels et Autorités de Marché
M. Jean Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
[email protected]  

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Françoise LAUVIN
Tél. : 01.47.56.86.82
[email protected]   

Journalistes
Mme Stephanie CARSON-PARKER
Tél. : 01.47.56.76.71
[email protected]  

Standard
Tél : 01.47.56.70.00


Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, www.loreal-finance.com, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).

D – Annexes

Annexe 1 : Chiffre d'affaires du Groupe L'Oréal 2014/2015 (en millions d'euros)

 

 20142015
Premier trimestre :  
Divisions cosmétiques5 462,26 243,9
The Body Shop176,4192,4
Total premier trimestre5 638,66 436,3
Deuxième trimestre :  
Divisions cosmétiques5 348,5 6 163,1
The Body Shop187,4 219,5
Total deuxième trimestre5 536,0 6 382,6
Premier semestre :  
Divisions cosmétiques10 810,8 12 407,0
The Body Shop363,8 411,9
Total premier semestre11 174,6 12 818,9
Troisième trimestre :  
Divisions cosmétiques5 200,7 
The Body Shop190,4 
Total troisième trimestre5 391,1 
Neuf mois :  
Cosmétique16 011,4 
The Body Shop554,2 
Total neuf mois16 565,7 
Quatrième trimestre :  
Divisions cosmétiques5 646,7 
The Body Shop319,6 
Total quatrième trimestre5 966,4 
Année :  
Divisions cosmétiques21 658,2 
The Body Shop873,8 
Total année22 532,0 
> Retrouver le différé du webcast audio de la conférence téléphonique des Résultats semestriels 2015 (en anglais).