L'Oréal Finance : Whitelabel Publication Communique RSS Aller au contenu principal

Nouveau renforcement des positions mondiales
Marge d’exploitation record

  • Chiffre d’affaires : 22,98 milliards d’euros 
+ 5,0 % à données comparables
+ 2,3 % à données publiées
+ 6,0 % à taux de change constants
  • Résultat d’exploitation : 3,875 milliards d’euros, soit 16,9 % du chiffre d’affaires
  • Résultat net part du groupe : + 3,2 %
  • Bénéfice net par action* : + 4,4 % à 5,13 euros
  • Dividende** : + 8,7 % à 2,50 euros
 
Le Conseil d’Administration de L’Oréal s’est réuni le 10 février 2014 sous la Présidence de Jean-Paul Agon et en présence des Commissaires aux Comptes. Le Conseil a arrêté les comptes consolidés et les comptes sociaux pour l’exercice 2013.
 
Commentant les résultats annuels, Monsieur Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal, a indiqué :
« 2013 signe une nouvelle année de croissance robuste pour L’Oréal. Le Groupe réalise une progression soutenue de son chiffre d’affaires et montre, sur un marché en croissance plus modérée en 2013, une accélération de sa surperformance par rapport au marché. L’Oréal renforce ses positions mondiales dans toutes les divisions et toutes les zones géographiques. 
La Division des Produits Grand Public, L’Oréal Luxe et la Division Cosmétique Active poursuivent leur bonne dynamique, alimentée par les performances de leurs grandes marques. La Division des Produits Professionnels s’améliore progressivement.
Par zone géographique, la croissance du Groupe présente un bon équilibre : l’Europe de l’Ouest demeure très solide, l’Amérique du Nord réalise une nouvelle année de croissance et de gains de parts de marché dans un contexte de marché moins tonique, et les Nouveaux Marchés hors Japon affichent une croissance à deux chiffres.

Enfin, la rentabilité atteint en 2013 un niveau record, confirmant la pertinence de notre modèle économique. Ces résultats de qualité illustrent la capacité du Groupe à continuer à délivrer une croissance pérenne et rentable. Nous abordons l’année 2014 avec confiance, portés par notre mission « La Beauté pour tous », la puissance de notre recherche et de nos innovations, la force de notre portefeuille de marques complémentaires et la mondialisation de nos grandes signatures. 

Dans un contexte économique toujours marqué par des incertitudes, notamment au plan monétaire, L’Oréal est confiant dans sa capacité à surperformer de nouveau le marché en 2014 et à réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats. »
 
Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale du jeudi 17 avril 2014 le versement d’un dividende de 2,50€ par action, en augmentation de 8,7% par rapport à l’exercice précédent.
Le Conseil proposera également à l’Assemblée Générale le renouvellement des mandats d’administrateurs de Messieurs Jean-Paul Agon et Xavier Fontanet. 
Monsieur Marc Ladreit de Lacharrière n’a pas souhaité le renouvellement de son mandat d’administrateur qui arrive à échéance à l’issue de l’Assemblée Générale de 2014. Le Conseil a tenu à témoigner à Monsieur Marc Ladreit de Lacharrière toute sa reconnaissance pour sa participation active aux travaux du Conseil pendant les 30 dernières années. Le Conseil proposera à l’Assemblée Générale la candidature en qualité de nouvel administrateur de Belen Garijo, de nationalité espagnole, Présidente Directrice Générale de Merck Serono, filiale pharmaceutique du groupe allemand Merck.
 
 
* Résultat net dilué par action hors éléments non récurrents part du groupe.
** Proposé à l’Assemblée Générale du 17 avril 2014.

A – Evolution du chiffre d’affaires 2013

 

A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe L’Oréal ressort à + 5,0 %.
L'effet net de changement de structure est de + 1,0 %.
Les effets monétaires ont eu un impact négatif de - 3,7 %.
La croissance à taux de change constants ressort à + 6,0 %.
A données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe, au 31 décembre 2013, atteint 22,977 milliards d'euros en progression de + 2,3 %.

 

Chiffre d’affaires par division opérationnelle et zone géographique 

 

  4ème trimestre 2013   Au 31 décembre 2013
  Croissance à données   Croissance à données
       
  M€ Comparables Publiées M€ Comparables Publiées
Par division opérationnelle            
Produits Professionnels 726,1 3,3 % - 2,1 % 2 973,8 2,1 % - 1,0 %
Produits Grand Public 2 550,0 3,7 % - 2,4 % 10 873,2 4,9 % 1,5 %
L'Oréal Luxe 1 600,2 8,4 % 5,5 % 5 865,2 6,8 % 5,3 %
Cosmétique Active 339,2 7,2 % 2,2 % 1 602,4 7,8 % 4,9 %
Total cosmétique 5 215,5 5,2% 0,2 % 21 314,5 5,2 % 2,4 %
Par zone géographique            
Europe de l'Ouest 1 803,3 1,6 % - 0,1 % 7 483,4 1,9 % 1,1 %
Amérique du Nord 1 299,3 3,7 % 0,8 % 5 356,1 3,8 % 2,8 %
Nouveaux Marchés, dont : 2 112,9 9,4 % 0,2 % 8 475,0 9,4 % 3,3 %
Asie-Pacifique 1 088,1 9,7 % - 0,1 % 4 382,2 8,4 % 2,2 %
Amérique Latine(1) 472,5 10,8 % - 0,5 % 1 894,5 11,5 % 3,7 %
Europe de l'Est(1) 432,5 5,2 % - 1,4 % 1 693,3 8,2 % 4,2 %
Afrique, Moyen-Orient 119,8 18,0 % 11,7 % 505,1 14,3 % 9,0 %
Total cosmétique 5 215,5 5,2 % 0,2 % 21 314,5 5,2 % 2,4 %
The Body Shop 287,0 2,9 % - 1,1 % 835,8 1,2 % - 2,3 %
Dermatologie(2) 260,9 12,9 % 10,4 % 826,3 3,9 % 3,9 %
Total Groupe 5 763,4 5,4 % 0,6 % 22 976,6 5,0 % 2,3 %
(1) Au 1er juillet 2013, la Turquie et Israël, qui étaient précédemment dans la zone Afrique, Moyen-Orient, ont été rattachés à la zone Europe de l’Est. Tous les historiques ont été retraités pour tenir compte de ce changement. 
(2) Part revenant au Groupe, soit 50 %. 

1) Evolution du chiffre d'affaires cosmétique

PRODUITS PROFESSIONNELS

La Division des Produits Professionnels réalise une croissance de + 2,1 % à données comparables et de - 1,0 % à données publiées sur un circuit toujours affecté par la baisse de fréquentation des salons dans les pays matures, mais qui demeure dynamique dans les Nouveaux Marchés.

 

  • Sur le segment très porteur du luxe capillaire, Kérastase, première marque contributrice à la croissance de la Division, réalise une très belle année grâce à « Coiffage Couture » et Initialiste.
    Le soin du cheveu continue de fortement se développer grâce au succès des huiles capillaires et du lancement Biolage Advanced de Matrix.
    La coloration est dynamisée par Hairchalk de L'Oréal Professionnel, le premier maquillage du cheveu et par la montée en puissance de la technologie ODS 2.
    Essie poursuit sa progression ; son récent lancement, Essie Gel rencontre un franc succès.

 

  • Sur le plan géographique, les marques de la Division maintiennent leurs positions sur des marchés matures, peu dynamiques. La Division est en forte progression sur l'ensemble des Nouveaux Marchés hors Japon. Le Brésil, la Russie et l'Inde font partie des pays qui ont le plus contribué à la croissance.

PRODUITS GRAND PUBLIC

La Division des Produits Grand Public enregistre une croissance de + 4,9 % à données comparables et de + 1,5 % à données publiées. La Division surperforme le marché au niveau mondial et gagne des parts de marché.

 

  • L'ensemble des marques de la Division sont bien orientées et progressent plus vite que le marché. L'Oréal Paris accélère sa croissance et renforce son leadership mondial, grâce à une très belle performance du soin capillaire. La marque progresse également fortement en soin du visage avec Age Perfect Renaissance Cellulaire et a connu de beaux succès en coloration avec Préférence les Ombrés et en maquillage avec le mascara Butterfly.
    Garnier réalise une année de croissance à deux chiffres en coloration grâce à Olia. La marque poursuit sa progression en soin du visage avec les BB creams.
    Maybelline enregistre de fortes progressions sur la catégorie des rouges à lèvres avec le lancement de Rouge Elixir et sur les catégories plus accessibles comme les vernis à ongles ou les liners. SoftSheen.Carson progresse grâce au lancement d'Amla Legend.

 

  • La Division réalise une très bonne année en Europe de l'Ouest, où elle améliore encore sa position de leader. En Amérique du Nord, l'activité a été affectée par le ralentissement du marché et l'ajustement des stocks des distributeurs, mais les écoulements progressent deux fois et demi plus vite que le marché. Le Brésil, l'Inde, l'Indonésie, la Turquie et les pays du Golfe réalisent de très bonnes performances.

L'OREAL LUXE

Après une belle fin d'année, L'Oréal Luxe progresse de + 6,8 % à données comparables et
de + 5,3 % à données publiées. La Division devance significativement la croissance du marché sélectif
.

 

  • Lancôme réalise une nouvelle année solide en parfum avec La Vie est Belle qui s'installe parmi les meilleures ventes du marché et en soin de la peau, affichant un fort dynamisme avec les innovations Advanced Génifique et Dreamtone. Affirmant son statut de grande marque de luxe, Giorgio Armani réalise une très belle année grâce au succès du parfum féminin Sì, déjà dans le top 5 européen, et à son offre Armani Beauté qui franchit un réel cap cette année. Yves Saint Laurent s'étend en Asie, notamment en Chine, et connaît un succès mondial avec les Vernis à Lèvres Rebel Nudes. Kiehl's, Clarisonic et Urban Decay sont en très forte progression sur tous les continents. Leurs derniers lancements respectifs, Super Multicorrective Cream, Pedi Sonic Foot Transformation System et la palette de maquillage Naked 3 sont tous de grandes réussites. Au sein des marques de parfums de designers, Ralph Lauren connait un fort succès en Amérique du Nord et en Amérique Latine avec le lancement de Polo Red. Viktor&Rolf maintient une croissance soutenue.

 

  • Sur l'ensemble de l'année, L'Oréal Luxe surperforme le marché sur toutes ses grandes zones, ainsi qu'au Travel Retail.

COSMETIQUE ACTIVE

En 2013, la Division, avec une forte progression de son chiffre d'affaires de + 7,8 % à données comparables et + 4,9 % à données publiées, renforce nettement sa position de leader du marché dermocosmétique mondial.

 

  • La marque Vichy connaît de belles avancées en soin de la peau avec la poursuite du développement de la franchise Idealia (BB Crème, Life Serum) et le lancement du Baume Néovadiol Magistral. Sur le segment capillaire, Dercos Neogenic, traitement favorisant la repousse des cheveux, est un succès.
    La Roche-Posay réalise une nouvelle année de croissance à deux chiffres additionnant les réussites dans toutes les régions du monde. La croissance de la marque est portée par le solide déploiement des franchises de référence prescrites par les dermatologues comme Effaclar et Lipikar et par les lancements plus récents Redermic R, Substiane Serum et Iso Urea MD.
    SkinCeuticals enregistre de bonnes performances et poursuit son expansion rapide. La marque lance une gamme de soins du corps à utiliser en complément des procédures esthétiques et part ainsi à la conquête d'un nouveau segment.

 

  • Par région, la Division est toujours bien orientée en Europe de l'Ouest, progressant deux fois plus vite que le marché. Les Nouveaux Marchés, en particulier le Brésil et la Chine, sont très dynamiques.

Synthèse multi-divisions par zone géographique

EUROPE DE L'OUEST

Dans un contexte toujours difficile notamment en Europe du Sud, la croissance ressort à + 1,9 % à données comparables et à + 1,1 % à données publiées.
Toutes les Divisions gagnent des parts de marché, notamment en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. L'Oréal Luxe est porté par Lancôme, Giorgio Armani et Kiehl's et la Division des Produits Grand Public par Garnier et L'Oréal Paris. Grâce aux succès de La Roche-Posay et Vichy, la Division Cosmétique Active renforce sa position de leader.

AMERIQUE DU NORD

Le chiffre d'affaires a progressé de + 3,8 % à données comparables et de + 2,8 % à données publiées. Dans un marché moins dynamique qu'en 2012, le Groupe a gagné des parts de marché. La Division des Produits Grand Public consolide sa position de leader du marché grâce à la forte progression de L'Oréal Paris avec le succès d'Advanced Hair Care. L'Oréal Luxe surperforme son marché, notamment grâce aux très bons résultats de ses signatures américaines Urban Decay, Clarisonic et Kiehl's. Au sein de la Division des Produits Professionnels, les lancements de Diamond Oil de Redken et d'Essie Gel sont très prometteurs.

NOUVEAUX MARCHES

 

  • Asie-Pacifique : L'Oréal réalise une croissance annuelle de + 8,4 % à données comparables et de + 2,2 % à données publiées. Hors Japon, la croissance comparable atteint + 9,5 %. A l'exception de la Corée, les marchés restent dynamiques malgré un ralentissement en Chine et en Inde.
    Les parts de marché augmentent dans la zone, notamment grâce à la bonne performance de L'Oréal Paris en Chine sur les catégories du soin visage et du soin du cheveu, et à celle de Garnier sur ces mêmes catégories en Asie du Sud-Est. L'Oréal enregistre également de très bonnes performances dans le luxe grâce aux fortes croissances de Lancôme et Kiehl's ainsi qu'au déploiement d'Yves Saint Laurent et Clarisonic.

 

 

  • Amérique Latine : L'Oréal enregistre une croissance de + 11,5 % à données comparables et de + 3,7 % à données publiées. La Division des Produits Grand Public est portée par les déodorants    Bi-O de Garnier, le maquillage Maybelline, le succès des BB creams de L'Oréal Paris et le soin du cheveu avec la rénovation d'Elsève et de Fructis. La Division Cosmétique Active a très nettement surperformé son marché. Au Brésil, l'ensemble des Divisions ont gagné des parts de marché.

 

  • Europe de l'Est : Le chiffre d'affaires est en augmentation + 8,2 % à données comparables et de + 4,2 % à données publiées, progressant ainsi significativement plus vite que le marché. La Division Produits Grand Public renoue avec les gains de parts de marché, grâce à la coloration Olia de Garnier et au soin de la peau Dermo-Expertise avec Revitalift Laser. La Division des Produits Professionnels et L'Oréal Luxe réalisent des gains de part de marché. La Division Cosmétique Active croît plus vite que le marché en Russie grâce au dynamisme de La Roche-Posay.

 

  • Afrique, Moyen-Orient : Le chiffre d'affaires a progressé de + 14,3 % à données comparables et de + 9,0 % à données publiées, notamment grâce aux bonnes performances de la nouvelle filiale en Arabie saoudite, aux fortes croissances dans les Pays du Golfe, en Egypte, au Pakistan et à la nouvelle acquisition d'Interbeauty au Kenya. Toutes les Divisions ont affiché une progression à deux chiffres en 2013. Les performances sont particulièrement encourageantes pour Lancôme, Giorgio Armani, Kérastase, Garnier, Maybelline et Vichy qui affichent une croissance nettement supérieure à celle du marché.

2) Evolution du chiffre d'affaires de The Body Shop

The Body Shop affiche un chiffre d'affaires de + 1,2 % à données comparables et de - 2,3 % à données publiées. Les catégories stratégiques du soin corps, du soin visage et du maquillage sont en croissance, tirées par des gammes emblématiques et des innovations telle que la gamme de soins pour le corps Honeymania qui utilise du miel biologique issu du commerce équitable venant d'Ethiopie.
The Body Shop a enregistré une bonne dynamique de ses ventes en fin d'année autour de son initiative "Give Joy".
La stratégie multi-circuits de The Body Shop a permis de réaliser une croissance soutenue en e-commerce, en particulier au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.
L'Asie du Sud et l'Europe du Nord sont les marchés qui ont le plus contribué à la croissance de la marque.

3) Evolution du chiffre d'affaires de Galderma

Galderma réalise une croissance de + 3,9 % à données comparables et de + 3,9 % à données publiées, confirmant le succès de ses solutions médicales innovantes dans ses trois domaines d'activités.
Sur le marché des médicaments de prescription où la concurrence des génériques impacte la performance de Galderma en Europe et aux Etats-Unis, Epiduo affiche une forte croissance et confirme sa position de premier produit topique prescrit contre l'acné. Mirvaso, innovation majeure dans le traitement de l'érythème associé à la rosacée, a été lancé avec succès aux Etats-Unis. Le portefeuille de produits en vente libre continue de progresser fortement, grâce notamment à Cétaphil et Loceryl. Les bonnes performances des solutions médicales à visée esthétique et correctrice sont portées par la forte progression d'Azzalure et la croissance de Restylane.
La croissance particulièrement solide dans les Nouveaux Marchés, notamment en Asie-Pacifique, en Russie et en Amérique Latine, soutient l'expansion mondiale de Galderma.

B - Faits marquants de la période du 01/10/13 au 31/12/13

  • Le 15 octobre, L'Oréal a annoncé une prise de participation majoritaire par The Body Shop dans Emporio Body Store au Brésil avec l'option de porter sa participation à 80 % d'ici à 2019. Après avoir obtenu l'autorisation de l'Autorité Brésilienne Antitrust CADE, l'acquisition a été finalisée le 12 décembre.
  • Le 17 octobre 2013, L'Oréal a annoncé l'entrée en négociations exclusives avec Shiseido pour l'acquisition des marques Decléor et Carita.
  • Le 19 novembre 2013, Beauté Créateurs, filiale de distribution de marques spécifiques au circuit de la VPC, a indiqué son intention de cesser son activité de vente par correspondance au cours du premier semestre 2014.
  • Le 21 novembre 2013, L'Oréal a annoncé la création de la Direction Générale Travel Retail Groupe qui rassemblera toutes les marques vendues dans ce circuit du voyage dont la croissance est particulièrement dynamique.
  • Le 29 novembre 2013, le Conseil d'Administration réuni sous la présidence de M. Jean-Paul Agon a décidé de procéder à des rachats d'actions l'Oréal pour un montant de 500 millions d'euros, entre le 30 novembre et la fin du premier trimestre 2014.

 

 

C – Résultats 2013

Comptes audités, certification en cours.

1) Rentabilité d’exploitation à 16,9 % du chiffre d’affaires

Compte de résultat consolidé : du chiffre d’affaires au résultat d’exploitation.

  2012 2013
     
  M€ % CA M€ % CA
Chiffre d'affaires 22 462,7 100,0 % 22 976,6 100,0 %
Coût des ventes - 6 587,7 29,3 % - 6 601,8 28,7 %
Marge brute 15 875,0 70,7 % 16 374,8 71,3 %
Frais de R&D - 790,5 3,5 % - 857,0 3,7 %
Frais publi-promotionnels - 6 776,3 30,2 % - 6 886,2 30,0 %
Frais commerciaux & administratifs - 4 610,9 20,5 % - 4 756,8 20,7 %
Résultat d'exploitation 3 697,3 16,5 % 3 874,8 16,9 %

La marge brute, à 16 374 millions d'euros, ressort à 71,3 % du chiffre d'affaires, à comparer à 70,7 % en 2012, soit une amélioration de 60 points de base.
Cette amélioration résulte d'une part, des effets favorables de l'amélioration des coûts de revient des produits et de leur effet mix, ainsi que des évolutions monétaires, et d'autre part, de l'impact négatif de la consolidation des sociétés américaines Urban Decay et Emiliani.

 

Les frais de recherche sont en croissance soutenue à 8,4 % et progressent ainsi en pourcentage du chiffre d'affaires, passant de 3,5 % à 3,7 %.

 

Les frais publi-promotionnels ressortent à 30 % du chiffre d'affaires, un niveau proche de celui de 2012. Hors acquisition, ils sont stables en pourcentage du chiffre d'affaires.

 

Les frais commerciaux et administratifs, à 20,7 % du chiffre d'affaires, ressortent à un niveau légèrement supérieur, de 20 points de base, à celui de 2012.

 

Au total, le résultat d'exploitation, à 3 875 millions d'euros, ressort en croissance de 4,8 %, et s'établit à 16,9 % du chiffre d'affaires. A taux de change constants, la croissance du résultat d'exploitation se serait établie à + 7,8 %.

 

 

2) Résultat d'exploitation par branche et par division

 

  2012 2013
     
  M€ % CA M€ % CA
Par division opérationnelle        
Produits Professionnels 615,2 20,5 % 609,5 20,5 %
Produits Grand Public 2 050,8 19,1 % 2 166,7 19,9 %
L'Oréal Luxe 1 077,0 19,3 % 1 174,2 20,0 %
Cosmétique Active 311,2 20,4 % 340,2 21,2 %
Total des divisions cosmétiques 4 054,3 19,5 % 4 290,6 20,1 %
Non alloué* - 577,2 - 2,8 % - 604,5 - 2,8 %
Total branche cosmétique 3 477,1 16,7 % 3 686,1 17,3 %
The Body Shop 77,5 9,1 % 71,9 8,6 %
Branche dermatologique** 142,6 17,9 % 116,8 14,1 %
Groupe 3 697,3 16,5 % 3 874,8 16,9 %
* Non alloué = Frais centraux Groupe, recherche fondamentale, stock-options, actions gratuites et divers. En % du chiffre d’affaires cosmétique.
**Part revenant au groupe, soit 50 %. 

La rentabilité de la Division Produits Professionnels à 20,5 % est en ligne avec celle des années précédentes.
La rentabilité de la Division Produits Grand Public, à 19,9 %, s'est améliorée de 80 points de base.
La rentabilité de L'Oréal Luxe a progressé de 70 points de base.
Cosmétique Active améliore une nouvelle fois sa rentabilité qui s'établit à 21,2 %.
The Body Shop a vu sa rentabilité s'effriter de 50 points de base en 2013, à 8,6 %.
Enfin, la rentabilité de Galderma, à 14,1 %, a été impactée par une année difficile aux Etats-Unis.

 

3) Rentabilité par zone géographique

 

  2013 2014
     
  M€ % CA M€ % CA
Résultat d'exploitation        
Europe de l'Ouest 1 661,8 22,3 % 1 658,6 22,2 %
Amérique du Nord 1 003,1 18,7 % 1 003,1 18,7 %
Nouveaux Marchés 1 628,2 19,2 % 1 628,9 19,2 %
Total des Zones cosmétiques* 4 293,0 20,2 % 4 290,6 20,1 %
*Avant non alloué. 

La rentabilité de l'Europe de l'Ouest s'est améliorée de 90 points de base pour s'établir à 22,2 %.
La rentabilité de l'Amérique du Nord a progressé de 30 points de base, à 18,7 %.
La profitabilité des Nouveaux Marchés s'est améliorée de 70 points de base pour atteindre 19,2 %.

4) Résultat net par action** : 5,13 euros

Compte de résultat consolidé : du résultat d'exploitation au résultat net hors éléments non récurrents.

 

En M€ 2012 2013 Evolution
Résultat d'exploitation 3 697,3 3 874,8 + 4,8 %
Produits et charges financiers hors dividendes reçus - 11,0 - 42,7  
Dividendes Sanofi 313,4 327,5  
Résultat avant impôt hors éléments non récurrents 3 999,7 4 159,6 + 4,0 %
Impôt sur les résultats hors éléments non récurrents - 1 025,3 - 1 038,9  
Intérêts minoritaires - 2,7 - 3,2  
Résultat net part du groupe hors éléments non récurrents* 2 971,7 3 117,5  
       
BNPA**(€) 4,91 5,13 + 4,4 %
Résultat net part du groupe 2 867,7 2 958,2 + 3,2 %
Résultat net dilué par action part du groupe (€) 4,74 4,87  
Nombre d'actions moyen dilué 605 305 458 608 001 407  
* Le résultat net hors éléments non récurrents part du groupe exclut les dépréciations d’actifs, les coûts de restructuration, les effets d’impôts et les intérêts minoritaires.
** Part du groupe, dilué, par action, hors éléments non récurrents. 

La charge financière nette ressort à 42 millions d'euros.

 

Les dividendes de Sanofi se sont élevés à 327 millions d'euros.

 

L'impôt sur les résultats hors éléments non récurrents s'est élevé à 1 038 millions d'euros, soit un taux de 25 %, légèrement inférieur à celui de 2012 qui s'élevait à 25,6 %.

 

Le résultat net part du groupe hors éléments non récurrents s'élève à 3 117 millions d'euros.

 

Le Bénéfice Net Par Action, à 5,13 euros, est en croissance de 4,4 %.

Après prise en compte des éléments non récurrents, c'est-à-dire en 2013 une charge nette d'impôts de 159 millions d'euros, le résultat net part du groupe s'élève à 2 958 millions d'euros, en croissance de 3,2 %.

5) Marge Brute d'Autofinancement, Bilan et Situation financière nette

La marge brute d'autofinancement s'est élevée à 3 906 millions d'euros, en croissance de 6,7 %.

 

Le besoin en fonds de roulement a connu, en 2013, une augmentation de 155 millions d'euros.

 

Les stocks ont légèrement augmenté en pourcentage du chiffre d'affaires, passant de 9,1 % à fin 2012 à 9,4 % à fin 2013. Les créances clients ont légèrement diminué passant de 14,3 % du chiffre d'affaires à fin 2012 à 14,2 % à fin 2013.

 

Les investissements, à 1 060 millions d'euros, se sont élevés à 4,6 % du chiffre d'affaires, en légère croissance par rapport à 2012 où ils ressortaient à 4,3 % du chiffre d'affaires.

 

En conséquence, le flux opérationnel, à 2 689 millions d'euros, a crû de 4,4 %.

 

Après paiement du dividende et des acquisitions (principalement Vogue, InterConsumer Products, Emporio Body Store et Spirig), le Groupe affiche au 31 décembre 2013 un excédent de trésorerie nette de 2 215 millions d'euros, à comparer à 1 575 millions d'euros à fin 2012.

Le bilan est particulièrement solide. Le renforcement des capitaux propres par rapport à fin 2012 résulte principalement de la mise en réserve du résultat non distribué et de la revalorisation des titres Sanofi en valeur de marché.

6) Dividende proposé à l'Assemblée Générale du 17 avril 2014

Le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires du 17 avril 2014, d'approuver un dividende de 2,50 euros par action en hausse de 8,7 % par rapport au dividende payé en 2013. Ce dividende sera mis en paiement le 05 mai 2014 (date de détachement le 29 avril 2014 à 0h00, heure de Paris).

7) Capital Social

A la date du 31 janvier 2014, le capital de la société est composé de 606 059 384 actions ayant chacune un droit de vote.

 

 


« Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres L'Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L'Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet www.loreal-finance.com.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations. »

Contacts L'ORÉAL

Actionnaires individuels et Autorités de Marché
M. Jean Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
[email protected]  

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Françoise LAUVIN
Tél. : 01.47.56.86.82
[email protected]   

Journalistes
Mme Stephanie CARSON-PARKER
Tél. : 01.47.56.76.71
[email protected]  

Standard
Tél : 01.47.56.70.00

 

Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, www.loreal-finance.com, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).

 

 

 

Informations pratiques :

La présentation des résultats aux analystes est organisée le mardi 11 février à 9h00 (heure locale) au Siège de L’Oréal, 41 rue Martre à Clichy. 

Celle-ci sera précédée par un briefing presse pour les journalistes avec Jean-Paul Agon qui aura lieu à 8h00 (heure locale) au Siège de L’Oréal.

D – Annexes 

 

Annexe 1 - Chiffre d'affaires du groupe L'Oréal 2012/2013 (en millions d'euros)

 

  2012 2013
Premier trimestre :    
Cosmétique 5 309 5 593
The Body Shop 180 182
Dermatologie 154 157
Total premier trimestre 5 643 5 932
Deuxième trimestre :    
Cosmétique 5 162  5 396
The Body Shop 194  187
Dermatologie 215  224
Total deuxième trimestre 5 570  5 806
Premier semestre :    
Cosmétique 10 471  10 989
The Body Shop 374  369
Dermatologie 368  381
Total premier semestre 11 213  11 738
Troisième trimestre :    
Cosmétique 5 137  5 110
The Body Shop 191 180 
Dermatologie 191 185 
Total troisième trimestre 5 519 5 475 
Neuf mois :    
Cosmétique 15 608  16 099
The Body Shop 565  549
Dermatologie 559  565
Total neuf mois 16 732  17 213
Quatrième trimestre :    
Cosmétique 5 204  5 216
The Body Shop 290  287
Dermatologie 236  261
Total quatrième trimestre 5 730  5 763
Année :    
Cosmétique 20 812  21 315
The Body Shop 855  836
Dermatologie 796  826
Total année 22 463  22 977