L'Oréal Finance : Whitelabel Publication Communique RSS Aller au contenu principal

Bonne dynamique du groupe Chiffre d'affaires: 10,15 milliards d'euros
     +5,0% à données publiées
     +5,2% à données comparables
     +5,9% hors effets monétaires
Forte croissance en Asie et en Amérique latineProgression soutenue en Amérique du NordFort dynamisme de la Division Produits de LuxePerformance solide de la Division Produits Grand PublicConfirmation des objectifs pour l'année 2011

Commentant ces chiffres, Monsieur Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal, a indiqué :

« La performance du premier semestre 2011 confirme la bonne dynamique du groupe, dans un marché contrasté selon les circuits de distribution et les zones géographiques.

Au niveau des divisions, les Produits de Luxe réalisent une belle performance soutenue par Lancôme, Giorgio Armani et Kiehl’s qui affichent une vigueur remarquable. Les Produits Grand Public enregistrent une croissance solide, par les conquêtes mondiales de Maybelline et de L’Oréal Paris. La Division Produits Professionnels et la Division Cosmétique Active affichent des performances plus modestes sur des marchés moins porteurs.

Au niveau géographique, L’Oréal continue sa percée dans les grands marchés stratégiques de l’Asie et de l’Amérique latine et réalise une croissance soutenue en Amérique du Nord. En Europe de l’Ouest, où les situations sont contrastées selon les pays, le groupe consolide ses positions. L’évolution en Europe de l’Est est décevante : après plusieurs années de croissance, la zone connait un fléchissement dans l’ensemble des pays, particulièrement en Russie et en Ukraine.

Dans un marché mondial globalement bien orienté, et forts d’un plan d’initiatives riche au deuxième semestre dans l’ensemble des divisions, nous abordons avec confiance la deuxième partie de l’année. 

Nous confirmons notre ambition de surperformer le marché en 2011 et de réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats ».

A - Evolution du chiffre d'affaires du 1er semestre 2011

A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires du groupe L'Oréal ressort à +5,2%.
L'effet net de changement de structure est de +0,7%.
Les effets monétaires ont eu un impact négatif de -0,9%. En extrapolant les taux de change de fin juin, c’est-à-dire avec 1 € = 1,447 $ jusqu’au 31 décembre, l’impact des effets monétaires s’établirait à environ -2,2% sur le chiffre d’affaires de l’ensemble de l’année 2011.
La croissance à taux de change constants ressort à +5,9%.
A données publiées, le chiffre d'affaires du groupe, au 30 juin 2011, atteint 10,15 milliards d'euros en progression de +5,0%.

Chiffre d'affaires par divisions opérationnelles et zones géographiques

 

2ème trimestre 2011

1er semestre 2011

 

 

Croissance à données

 

Croissance à données

 

M€

Comparables

Publiées

M€

Comparables

Publiées

Par division opérationnelle

 

 

 

 

 

 

Produits Professionnels

704,6

1,2%

-0,7%

1 420,2

2,1%

4,2%

Produits Grand Public

2 453,4

4,0%

-0,3%

5 037,2

5,2%

4,5%

Produits de Luxe

1 133,3

9,5%

3,8%

2 249,8

8,5%

6,9%

Cosmétique Active

352,6

1,2%

-0,9%

797,7

3,2%

3,2%

Total cosmétique

4 643,9

4,6%

0,6%

9 504,9

5,3%

4,9%

Par zone géographique

 

 

 

 

 

 

Europe de l'Ouest

1 854,9

1,2%

1,4%

3 765,3

0,8%

1,4%

Amérique du Nord

1 066,0

4,4%

-4,9%

2 183,3

5,8%

3,0%

Nouveaux Marchés, dont :

1 723,0

8,6%

3,4%

3 556,3

10,1%

10,1%

      -   Asie, Pacifique  

831,2

14,4%

8,1%

1 748,1

13,0%

13,5%

      -   Europe de l'Est

325,3

-5,4%

-8,2%

680,0

-3,4%

-3,8%

      -   Amérique latine

427,1

11,7%

7,5%

830,7

17,3%

18,0%

      -   Afrique, Moyen-Orient   

139,4

4,3%

-4,6%

297,6

10,1%

6,4%

Total cosmétique

4 643,9

4,6%

0,6%

9 504,9

5,3%

4,9%

       The Body Shop

167,9

4,5%

-1,3%

337,4

2,6%

0,9%

       Dermatologie(1)

177,5

4,9%

12,2%

307,2

5,3%

13,6%

Total groupe

4 989,3

4,6%

0,9%

10 149,5

5,2%

5,0%

 

 (1) Part revenant au groupe, soit 50%.

 

1) Evolution du chiffre d'affaires cosmétique

PRODUITS PROFESSIONNELS

La Division Produits Professionnels réalise au premier semestre 2011 une croissance de +2,1% à données comparables et de +4,2% à données publiées (après prise en compte de l'effet de structure lié à l'acquisition de distributeurs aux Etats-Unis et des effets de change). Dans un marché professionnel très contrasté, la division accroît son leadership mondial grâce à sa croissance dans les Nouveaux Marchés et à la conquête continue de salons en Europe.

  • Chez L'Oréal Professionnel, Inoa s'impose comme le nouveau standard du marché de la coloration. En soin du cheveu, Absolut Repair Cellular, une gamme enrichie à l'acide lactique, et Mythic Oil rencontrent un grand succès. Chez Kérastase, Elixir Ultime est devenu le produit phare du marché des huiles capillaires. Redken renforce son leadership dans le domaine de la coloration avec Shades EQ Cream et Matrix lance Total Results, une gamme de soins professionnels à prix accessible.

 

  • La division surperforme légèrement le marché en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest, où le contexte reste difficile. Dans les Nouveaux Marchés, toujours dynamiques, la division progresse en particulier par la coloration.

 

  • La division lance Salonworld.com, le premier site d'inspiration du métier et d'échanges entre les professionnels de la coiffure.

PRODUITS GRAND PUBLIC

La Division Produits Grand Public réalise une croissance de +5,2% à données comparables, et de +4,5% à données publiées. Maybelline confirme sa dynamique et L'Oréal Paris accélère.

 

  • L'Oréal Paris confirme le succès du mascara Cil Architecte 4D, de la coloration Sublime Mousse et du shampoing Elsève Volume Collagène. Le lancement du soin Revitalift Total Repair 10 est très prometteur.
    Maybelline réalise de belles performances partout, et en particulier en Asie grâce aux initiatives BB Cream et Clear Smooth.
    Garnier, après les bons démarrages du shampoing Fructis Pure Brillance et du lait pour le corps Intensive 7 Jours, poursuit ses initiatives avec le shampoing Fructis antipelliculaire + Actif antibactérien.

 

  • En Europe de l'Ouest, dans un marché étale, les résultats sont très encourageants en France, en Allemagne et dans les pays du Nord. En Grèce et au Portugal, les difficultés persistent.
    En Amérique du Nord, la division se comporte très bien avec des gains significatifs de parts de marché.
    L'Europe de l'Est subit une correction liée à la morosité de l'environnement économique et, pour partie, au phasage de l'activité, notamment sur Garnier.
    L'Amérique latine, dans un marché tonique, enregistre de bons résultats grâce à la coloration et aux soins du cheveu L'Oréal Paris, et grâce aux déodorants Garnier.
    Les marchés sont également porteurs en Asie hors Japon où la division gagne des parts de marché : Maybelline y est particulièrement dynamique.

PRODUITS DE LUXE

Le chiffre d'affaires semestriel de la Division Luxe progresse de +8,5% à données comparables et de +6,9% à données publiées. Les ventes à l'écoulement sont dynamiques, particulièrement en Asie, aux Etats-Unis et au Travel Retail.

 

  • Lancôme est en croissance dans toutes les catégories avec le lancement du rouge à lèvres Absolu Nu et le succès de Teint Miracle en maquillage, Génifique et Rénergie Multiple Lift Yeux en soin du visage, et Trésor in Love en parfums.
    Giorgio Armani réalise une très bonne performance, due à ses parfums emblématiques, au succès confirmé d'Acqua di Gioia et au lancement de Code Sport. Le soin Régénessence, lancement stratégique, confirme ses bons débuts.
    Yves Saint Laurent consolide ses positions en maquillage et en parfums masculins avec L'Homme et La Nuit de L'Homme.
    Kiehl's poursuit sa très forte croissance au niveau mondial, grâce à son positionnement unique, et aux succès en soin de Rosa Arctica, et Double Strength Deep Wrinkle Filler.
    Ralph Lauren et Viktor & Rolf confirment leur dynamisme international.

 

  • En Europe de l'Ouest, Yves Saint Laurent et Kiehl's se distinguent à l'écoulement. Au premier semestre, le chiffre d'affaires tient compte d'une indemnité de 13,5 millions d'euros reçue en contrepartie de la perte de chiffre d'affaires consécutive au sinistre partiel survenu dans notre centrale d'expédition de la Division Luxe.
    Dans le marché dynamique de l'Amérique du Nord, les ventes de la division sont portées par Lancôme, Kiehl's, Viktor & Rolf et Giorgio Armani.
    Sur les Nouveaux Marchés, la croissance de la division est toujours très forte, tout particulièrement en Asie (Corée, Chine, Taïwan, Hong-Kong). La croissance de cette zone est soutenue par Lancôme, Kiehl's, Giorgio Armani et Shu Uemura. Les ventes de la division connaissent également une belle progression au Travel Retail et en Amérique latine.

COSMETIQUE ACTIVE

La Division Cosmétique Active réalise un premier semestre à +3,2% à données comparables et à +3,2% à données publiées, portée par ses succès en Amérique latine et les avancées mondiales de La Roche-Posay.

 

  • La Roche-Posay est en croissance sur tous les continents, sur le soin du visage en général avec en particulier le succès des lancements Tolériane Ultra et Substiane [+], et grâce à la gamme de solaires Anthélios au Mexoplex®. Chez Vichy, la gamme de produits solaires Capital Soleil réalise de bons scores. SkinCeuticals et Roger&Gallet poursuivent avec succès leur internationalisation.

 

  • En Europe de l'Ouest, la situation est contrastée: La Roche-Posay, Roger&Gallet et SkinCeuticals réalisent de belles progressions mais Vichy évolue de manière moins dynamique.
    La croissance dans les Nouveaux Marchés est très forte en Amérique latine, tonique en Asie et en Afrique, Moyen-Orient. Le circuit des pharmacies rencontre des difficultés en Europe de l'Est.

 

 

Synthèse multi-divisions par zone géographique

EUROPE DE L'OUEST

Dans un marché globalement étale, L'Oréal réalise une croissance de +0,8% à données comparables et +1,4% à données publiées, soutenue par de bonnes performances en France, en Allemagne, en Europe du Nord et au Travel Retail. La situation demeure tendue dans les pays du Sud de l'Europe, particulièrement en Grèce et au Portugal.

AMERIQUE DU NORD

L'Amérique du Nord réalise au premier semestre une bonne progression de +5,8% à données comparables, dans un marché en évolution positive. La Division Produits de Luxe réalise un très bon début d'année, avec notamment le rebond de Lancôme et une nouvelle période de forte croissance pour Kiehl's et les parfums. La Division Produits Grand Public gagne nettement des parts de marché, par les soins du cheveu et du visage, et le maquillage. Le développement d'Essie est prometteur.

NOUVEAUX MARCHES

Au premier semestre, les Nouveaux Marchés affichent une croissance de +10,1% à données comparables. Les rythmes sont contrastés entre l'Asie et l'Amérique latine qui confirment leur grand dynamisme et l'Europe de l'Est qui connaît un fort ralentissement.

  • Asie, Pacifique : Malgré le sinistre au Japon et ses conséquences, le groupe réalise au premier semestre une bonne progression de +13,0% à données comparables et de +13,5% à données publiées. Hors Japon, la croissance de la zone se monte à +16,1% à données comparables et +15,6% à données publiées. L'Oréal continue de gagner des parts de marché dans l'ensemble de la zone Asie, Pacifique.
    La Division Produits de Luxe évolue de manière très positive en Chine, en Corée, à Hong-Kong et Taïwan, tout particulièrement grâce à Lancôme, Kiehl's et Shu Uemura qui améliorent très nettement leurs positions sur des marchés dynamiques.
    La Division Produits Grand Public se développe grâce à des innovations à prix accessibles qui lui permettent d'élargir sa distribution, principalement en Inde, en Chine, dans les pays émergents du Sud-Est comme l'Indonésie, la Thaïlande et les Philippines.

 

  • Europe de l'Est : Après plusieurs années de croissance soutenue, la zone réalise -3,4% en comparable dans un environnement économique morose où la confiance des ménages et la dynamique du marché sont plus difficiles que prévu, particulièrement dans le mass-market et le circuit des pharmacies. Par ailleurs, dans cette zone, le phasage des lancements est plutôt décalé sur les derniers mois de l'année.
  • Amérique latine : L'Amérique latine est en très forte progression au premier semestre à +17,3% à données comparables, avec une très bonne dynamique dans tous les pays, hormis le Vénézuela, et dans toutes les divisions.
  • Afrique, Moyen-Orient : L'Afrique, Moyen-Orient réalise une croissance de +10,1% à données comparables au premier semestre. La Turquie et les Pays du Levant en sont les moteurs principaux. Les nouvelles filiales au Pakistan et en Egypte se développent bien. En revanche, la croissance en Afrique du Sud reste modeste.

2) Evolution du chiffre d'affaires de The Body Shop

A fin juin, la croissance du chiffre d'affaires de The Body Shop ressort à +2,6% à données comparables. Les ventes de détail(1) sont à +2,0%.

 

The Body Shop poursuit son expansion dans les Nouveaux Marchés, accélère sa croissance en e-commerce et renforce sa visibilité dans le Travel Retail. La marque connaît un fort développement au Moyen-Orient, en Europe de l'Est et en Asie du Sud. En Europe de l'Ouest, la croissance reste plus modérée, dans un contexte économique atone.

 

The Body Shop amplifie sa politique d'innovations militantes, avec des lancements comme Brush with Fashion, une gamme de maquillage Cruelty Free en édition limitée, et les Body Butter Duos, des beurres corporels formulés avec plusieurs ingrédients issus du commerce équitable.

 

Pour sa campagne « Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles », The Body Shop continue à susciter un engagement sans précédent des consommateurs, engagement qui a permis de présenter la plus grande pétition jamais réalisée en faveur des Droits de l'Homme au sein de l'Union européenne.

 

A fin juin 2011, The Body Shop compte 2 645 magasins.

(1) Ventes de détail : total des ventes aux consommateurs tous circuits confondus, y compris les franchisés.

3) Evolution du chiffre d'affaires de Galderma

Galderma réalise un chiffre d'affaires en progression de +5,3%, en données comparables, et de +13,6% en données publiées.

Epiduo (acné), Clobex (psoriasis du cuir chevelu), Azzalure (relaxant musculaire pour les rides intersourcillières), Restylane (produits de comblement des rides) et Cétaphil (gamme de soins nettoyants et hydratants) enregistrent une croissance à deux chiffres.

La croissance aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest est impactée par les mesures prises sur les prix par les organismes payeurs pour contrôler les dépenses de santé, et par l'arrivée des génériques de certains produits matures de Galderma. En Asie, Pacifique et en Amérique latine, la croissance est particulièrement forte.

Q-Med, la société suédoise de dispositifs médicaux acquise en mars 2011, a enregistré une croissance de +18,1%.

 

B - Faits marquants de la période du 01/04/2011 au 30/06/2011

  • Il n'y a eu au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun évènement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du groupe.

 


«Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres L'Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L'Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet http://www.loreal-finance.com/.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.»

Contacts L'ORÉAL

Actionnaires Individuels et Autorités de Marché
M. Jean Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
[email protected]

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Françoise LAUVIN
Tél. : 01.47.56.86.82
[email protected]

Journalistes
Mme Stephanie CARSON-PARKER
Tél. : 01.47.56.76.71
[email protected]

Standard
Tél : 01.47.56.70.00

Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, http://www.loreal-finance.com/, ou sa version mobile sur votre téléphone portable, http://www.loreal-finance.com/, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).

C - Annexe

Annexe 1 : Chiffre d'affaires du groupe L'Oréal 2010/2011 (en millions d'euros)

 

 

2010

2011

Premier trimestre :

 

 

Cosmétique

4 445

4 861

The Body Shop

164

170

Dermatologie

112

130

Total premier trimestre

4 722

5 160

Deuxième trimestre :

 

 

Cosmétique

4 617 

4 644

The Body Shop

170 

168

Dermatologie

158 

177

Total deuxième trimestre

4 945 

4 989

Premier semestre :

 

 

Cosmétique

9 062 

9 505

The Body Shop

334 

337

Dermatologie

271 

307

Total premier semestre

9 667 

10 150

Troisième trimestre :

 

 

Cosmétique

4 529

 

The Body Shop

172

 

Dermatologie

151

 

Total troisième trimestre

4 852

 

Neuf mois :

 

 

Cosmétique

13 591 

 

The Body Shop

506 

 

Dermatologie

421 

 

Total neuf mois

14 518 

 

Quatrième trimestre :

 

 

Cosmétique

4 549 

 

The Body Shop

249 

 

Dermatologie

180 

 

Total quatrième trimestre

4 977 

 

Année :

 

 

Cosmétique

18 139 

 

The Body Shop

755 

 

Dermatologie

602 

 

Total année

19 496